S14 - Les moteurs du développement territorial. Gouvernance, productions, usages des sols

S14 - The drivers of territorial development. Governance, production, land use

Organisation: Eduardo CHIA / André TORRE / Frédéric WALLET

Mots clés : Développement territorial, gouvernance, production, innovation, usage des sols

La question du développement des territoires connait aujourd’hui des développements conséquents et un renouveau des outils d’analyse, avec la prise en considération de différentes dimensions qui dépassent les théories classiques du développement régional. Il s’agit tout d’abord des processus de production et d’innovation, dont les approches en termes de cluster ou de milieux et de systèmes locaux de production se voient renouvelées par les écosystèmes d’affaire et les développements de l’écologie industrielle et territoriale, mais également élargis par la prise en compte des processus d’innovation territoriale (organisationnelle, sociale, institutionnelle), qu’ils soient d’origine externe aux territoires (impulsés par les pouvoirs publics ou de grandes firmes) ou internes et initiés par les acteurs locaux. Mais considérer les changements économiques et sociaux incite à la prise en compte de deux autres variables, encore peu examinées dans la littérature. Il s’agit tout d’abord de l’implication de plus en plus importante des populations dans les processus de développement des territoires, qui impose de changer de focale en privilégiant un regard sur les processus de gouvernance territoriale plus que sur la régulation macro provenant des pouvoirs publics. Et ensuite de la prise en compte des processus d’occupation des terres, qui jouent un rôle essentiel au niveau des territoires, parce que le choix d’une activité correspond directement à une utilisation du foncier et à sa mise en cohérence avec les autres activités au niveau local, dans une optique de choix d’aménagement de l’espace.

La session spéciale se propose d’adresser ces différentes questions, dans l’optique de contribuer à la construction d’une théorie du développement territorial embrassant ces trois grandes dimensions.

  • Les relations de productions et d’innovation : création de connaissances, production d’innovations technologiques, organisationnelles, sociales et institutionnelles, apprentissages organisationnels, produits d’origines, circuits longs et courts, réseaux locaux et ouverts ;
  • La gouvernance des territoires : outils, instruments et dispositifs, résolution des problèmes de coordination, élaboration de langage commun, apprentissages de la gouvernance, controverses, conflits ;
  •  Les usages des sols : land grabbing, utilisation des sols périurbains, gouvernance du foncier, propriété, biens communs, conflits d’usage, coexistence de différents usages

 

**********************************

 

Key-words: Territorial development, governance, production, innovation, land use

The question of territorial development is currently undergoing significant improvement and a renewal of analytical tools, taking into account different dimensions that go beyond the conventional theories of regional development. This renewal primarily concerned the processes of production and innovation, with the in terms clusters; milieus or production systems approaches, recently being renewed by business ecosystems and industrial and territorial ecology. And it goes beyond nowadays by taking into account territorial innovation processes (organizational, social, institutional), whether they are external to the territories (impelled by public authorities or large firms), or internal and initiated by local actors.

Considering contemporary economic and social changes incites to take into account two other variables, still little examined in the literature. First and foremost, it is the increasing involvement of populations in the territorial development processes, which requires a shift in scope, focusing on territorial governance rather than on macro regulation by public authorities. And secondly, taking into account land-use processes, which play an essential role at territorial level, because the choice of an activity corresponds directly to the use of land and to its consistency with other activities at the local level, with the goal of deciding spatial planning.

The special session proposes to address these different questions with the aim of contributing to the construction of a theory of territorial development that embraces these three great dimensions.

  • Production and innovation relations: creation of knowledge, production of technological, organizational, social and institutional innovations, organizational learning, origin products, long and short energy or food circuits, local and open networks;
  • Territorial governance: tools, instruments and devices, resolution of coordination problems, development of common language, governance learning, controversies, conflicts;
  • Land use: land grabbing, use of peri-urban soils, land governance, property, common goods, land use conflicts, coexistence of different uses