S20 - L’économie circulaire : modes de gouvernance et développement territorial

Organisation: BOURDIN Sébastien, MAILLEFERT Muriel, RAULIN François

Mots clés: économie circulaire, gouvernance territoriale, développement territorial

Face aux enjeux de raréfaction des ressources,  les entreprises sont amenées à explorer des voies possibles pour la transition des modèles productifs et d’affaire vers davantage de durabilité. L'économie circulaire qui constitue actuellement le modèle emblématique pour y parvenir, incite notamment à la récupération et la valorisation des déchets permettant de réutiliser les matériaux dans la chaîne d'approvisionnement et de découpler croissance économique des ressources  (Ghisellini et al., 2016).

L’adoption à l’Assemblée du projet de loi consacré à la lutte contre les gaspillages et la promotion de l’économie circulaire démontre l’intérêt pour les élus politiques d’inscrire dans cette dynamique leurs actions en termes de développement économique et territorial. Ils s’inscrivent ainsi en lien avec d’autres dynamiques engagées antérieurement, notamment autour de l’écologie industrielle et territoriale et de l’écologie territoriale. Dans un contexte (i) de coupes budgétaires au sein des collectivités territoriales, (ii) de politiques d’attractivité territoriale et de recherche d’une plus grande compétitivité, (iii) de valorisation des initiatives locales pour la création d’emploi et l’ancrage territorial de nouvelles entreprises, (iv) d’exigence d’un changement profond des modes de consommation plus durables, l’économie circulaire peut constituer  une solution crédible et pérenne pour répondre à des enjeux à la fois locaux et globaux.

Le paradigme de l’économie circulaire introduit une nouvelle perspective notamment dans l’étude des écosystèmes industriels (Sauvé et al., 2016). L’écologie industrielle, l’économie de fonctionnalité, l’écologie territoriale et l’écoconception sont autant de concepts de plus en plus mobilisés qui nous amènent à nous interroger sur leur implication tant d’un point de vue théorique qu’empirique. Ces nouveaux systèmes économiques visant à réduire les externalités environnementales (Buclet, 2005) voire à valoriser collectivement des externalités sociales (Devulder et al., 2016), méritent d’être étudiés plus en profondeur. En particulier, la multiplicité des acteurs publics et privés implique la mise en place de nouveaux modes de gouvernance pour créer un cadre favorable, encourager et soutenir la mise en œuvre de modèles économiques innovants créant de la valeur pour les territoires (Brullot et Maillefert, 2009 ; Barles, 2010 ; Decouzon et Maillefert, 2012). Une meilleure coordination des politiques publiques et des stratégies des acteurs locaux semble essentielle à la diffusion des modèles associés à l'économie circulaire. La mise en place d'une gouvernance territoriale dynamique semble ainsi nécessaire (Gallaud et al., 2016) pour construire les leviers d’une modification conjointe des comportements d’acteurs.

L’objet même de cette session spéciale est d’accueillir des communications qui tentent :

(i) d’évaluer dans quelle mesure la mise en place de nouveaux modèles économiques liés à l’, économie circulaire contribue au développement territorial ;

(ii) de porter un diagnostic sur les retours socio-économiques et environnementaux de la mise en place de l’économie circulaire sur les territoires ;

(iii) de comprendre les logiques et modes de gouvernance originaux qui se dessinent dans le cadre de l’économie circulaire.

 

Références

Brullot S., Maillefert , M., 2009, « Propositions méthodologiques pour l’analyse de la stratégie des acteurs et des modes de gouvernance de projets d’écologie industrielle sur des parcs d’activité », Journées de la proximité 14, 15 et 16 octobre 2009, Poitiers, 12 p.

Buclet N., 2005, « Concevoir une nouvelle relation à la consommation : l’économie de fonctionnalité », Responsabilité et environnement, Annales des Mines, p. 57-66.

Devulder V, Junqua G, Maillefert M, Robert I, 2016, « Nouveaux modèles économiques, création de valeur territoriale et ACV », Congrès AVNIR, Lille, 8-9 novembre

 Decouzon C., Maillefert M., 2012, « Évaluer des projets d'écologie industrielle sur des parcs d'activité. Des synergies au territoire », Géographie, économie, société, vol. 14, p. 411-434.

Gallaud, D., & Laperche, B., 2016, «Difficulties, Barriers and Stakes in Transitioning Towards Sustainable Regions », Circular Economy, Industrial Ecology and Short Supply Chain, 65-101.

 Ghisellini, P., Cialani, C., Ulgiati, S., 2016. « A review on circular economy: the expected transition to a balanced interplay of environmental and economic systems », Journal of Cleaner Production, vol. 114, p. 11-32

Sauvé, S., Bernard, S., & Sloan, P., 2016. «Environmental sciences, sustainable development and circular economy: Alternative concepts for trans-disciplinary research », Environmental Development, vol. 17, p. 48-56.